Y aura-t-il un sapin à Noël ?

Crédit : TanteTati/Pixabay
Crédit : TanteTati/Pixabay

J’ai été alerté par les producteurs de sapins de Noël naturels concernant l’interdiction de certains circuits de ventes de ces arbres traditionnels qui accompagnent près de 6 millions de foyers français lors des fêtes de fin d’année : une filière essentielle dans notre région, particulièrement dans le Morvan ! 

En effet, si la grande distribution et la distribution spécialisée font partie des circuits ouverts, il y a un problème majeur concernant la vente des sapins sur parkings pour le format hypermarchés et parfois supermarchés et, plus généralement, la vente directe des sapins dans des stands de vente dédiés en plein air ! Une question écrite a été déposée en ce sens auprès du 1er ministre, qui sera publiée au JO le 5/11.

Retrouver ci-dessous le texte de la question déposée auprès du 1er Ministre : 
« M. Alain Houpert attire l’attention de M. le Premier ministre sur la vive inquiétude des producteurs de sapins de noël naturels, à l’approche des fêtes de fin d’année. En effet si certains circuits de distribution restent autorisés, comme la grande distribution et la distribution spécialisée, les producteurs redoutent néanmoins que la vente directe sur stands en plein air ou sur parkings des grandes surfaces alimentaires ne soit interdite. Ces ventes, qui représentent une part importante du marché, se font au travers d’extensions temporaires de surfaces de vente, celles-ci sont ainsi soumises à autorisations des mairies. La profession s’est engagée sur un protocole sanitaire spécial Covid-19, à appliquer dans ces espaces de ventes. Pour que les premiers sapins soient sur les points de vente le 25 novembre 2020, les producteurs doivent pouvoir commencer à les exploiter et à les préparer dès maintenant, ils n’ont qu’un mois pour écouler le fruit de dix ans de travail. C’est pourquoi il lui demande de bien vouloir déclarer aussi rapidement que possible le sapin de noël naturel, produit essentiel. Il le remercie de sa réponse. »

Laisser un commentaire